La stabilité du bateau

Comment gerer l'équilibre du bateau

{lang: 'fr'}

La stabilité du bateau est un point très important pour les performance de celui-ci.

Pour calculer la stabilité intrinsèque d’un bateau il faudra prendre en compte deux des nombreuses forces qui s’appliquent à lui:

  1. Le poids (ou la force de pesanteur) : dépend uniquement de la masse du bateau. Cette force s’applique au centre de gravité de celui-ci.
  2. La poussé d’Archimède, qui est la force qui permet au bateau de flotter. Sa norme est égale à la norme du poids. Elle s’applique au centre des volumes immergés.

La stabilité d’un bateau est donc sa faculté à rester à plat. Cette faculté dépendra de la distance à la gite séparant les projections des centres de gravité et d’application de la poussée d’Archimède sur un axe horizontal. Plus cette distance sera grande, plus le couple de redressement sera grand.

Nous pouvons jouer sur deux types de stabilité pour optimiser ce comportement du bateau:

  • La stabilité de poids consiste en un déplacement du centre de gravité à la gite. Pour cela il faut un centre de gravité le plus bas possible, d’où par exemple l’intérêt d’une quille.

  • La stabilité de forme consiste en un déplacement du centre des volumes immergés à la gite. L’architecture des multicoques joue sur ce type de stabilité.

A cette stabilité instrinsèque du bateau, peut venir s’ajouter un couple de rappel qui proviendra de masses déplaçables. C’est le role du trapeze, du rappel, des ballastes et des quills pendulaires. Dans tous ces cas, le but est d’obtenir un couple maximal qui permettra de s’opposer à une grande force vélique, que l’on souhaite la plus forte possible.

{lang: 'fr'}