Les forces

Bateau ardent ou bateau mou ?

{lang: 'fr'}

On distingue plusieurs forces s’appliquant sur un bateau :

1. La force vélique
Elle peut elle même se décomposer en deux forces :

  • La composante propulsive : composante projetée sur l’axe longitudinal du bateau. C’est en jouant sur le réglage des voiles qu’on va pouvoir augmenter cette force afin d’améliorer les performances du bateau.
  • La composante de dérive : composante projetée sur l’axe transversal du bateau. La valeur de cette force dépendra principalement de l’angle de remonte par rapport au vent.

2. La force antidérive
C’est une force de réaction a la composante de dérive, force a laquelle elle est presque égale. La différence entre ces deux forces sera à l’origine de la dérive du bateau.

3. La force de traînée hydrodynamique
Une carene belle et travaillée aura un impact positif sur cette force.

4. La poussée d’Archimède

5. Le poids

Pour que le bateau soit à l’équilibre (position stable et vitesse constante), il faut que la résultante des forces et la résultante des couples soient nulles. On va donc ici avoir le couple de redressement du bateau qui va être égal au couple crée par la distance entre les points d’application des forces hydrodynamiques et aérodynamiques.

Si vous avez compris ce cours, vous comprendrez par exemple que remonter la dérive en dériveur permet de remonter le point d’application des forces hydrodynamiques. Cela diminue finalement le couple de redressement nécessaire pour stabiliser le bateau.

Si le point d’application des forces hydrodynamiques est en avant du point d’application des forces aérodynamiques, alors le couple crée aura tendance à faire lofer le bateau. Le bateau est alors ardent. Dans le cas contraire le bateau est mou. Quel que soit le comportement du bateau, une action sur le safran va modifier la résultante hydrodynamique afin qu’elle annule le couple décrit précédemment.

Vous pouvez aussi influer sur le comportement mou ou ardent du bateau en déplaçant le centre de voilure ou le centre de carène. Déplacer le centre de voilure est possible en changeant la configuration de voile (prise de ris changement de voile d’avant). Quant au déplacement du centre de carène, il est possible en jouant sur l’assiette du bateau ou la configuration des appendices. Par exemple remonter une dérive sabre va reculer le centre de carène, et donc rentre le bateau moins ardent.

{lang: 'fr'}